Conseils de l'expert

Une Saint-Valentin climato-sympathique!

 

La Saint-Valentin approche!

 

Cet événement nous permet de souligner l’amour pour votre tendre moitié. Par contre, cette fête à tendance commerciale a un côté bien obscur pour le climat : l’achat de cadeaux, le transport et le restaurant occasionnent un impact non négligeable pour l’environnement. Les Québécois prévoient dépenser près de 80$ pour célébrer l’occasion! La Saint-Valentin représente la troisième fête commerciale en importance après Noël et l’Halloween.

 

Alors, comment pouvons-nous faire pour démontrer notre amour pour la Terre sans décevoir l’être cher?

 

  1. Réduisez vos déplacements! Faire 15 km en automobile pour aller au restaurant émet 3,5 kg de CO2, tandis qu’il est souvent possible de trouver des restaurants à proximité ou de rester chez soi.
  2. Mangez végétal! À la Saint-Valentin, nous avons tendance à vouloir nous « gâter ». Avant de sauter sur le steak vieilli 60 jours sur le menu du restaurant ou à l’épicerie, pensez à l’impact climatique de la viande rouge! Un steak, c’est 13 fois plus d’émissions de CO2 qu’un repas végétalien.
  3. Achetez local et responsable! En achetant des produits confectionnés au Québec dans des commerces locaux, vous vous assurez que votre cadeau n’a pas fait la moitié de la planète pour atterrir dans votre boîte-cadeau.
  4. Dématérialisez! Qui a dit qu’un bijou rare ou une boîte de chocolat est la meilleure méthode pour prouver votre amour? Si vous souhaitez préparer un cadeau, pensez à offrir du temps (service) ou une expérience (spectacle, événement) au lieu d’un objet.

 

En suivant ces conseils pratiques, vous pourrez souligner la fête de l’amour sans culpabiliser sur l’impact de votre bilan carbone familial!

 

Vous avez aimé cette capsule? Partagez-la pour rejoindre plus de lecteurs!

Articles similaires

No Comments

Post A Comment