Ces dernières semaines, il a souvent été question dans les médias de nos modes de transport, de l’agrandissement du parc automobile et de l’augmentation du nombre de camions légers sur nos routes. Les camions légers regroupent les VUS, les camionnettes (pickup) et les fourgonnettes.

 

Depuis 1990 au Québec, les ventes annuelles totales de véhicules ont augmenté de 35%. Qui est le coupable? C’est l’augmentation fulgurante de 263% des ventes de camions légers. Ils représentent maintenant près de 65% des ventes annuelles de véhicules neufs, contre 35% pour les voitures compactes et électriques.

 

Alors, pourquoi est-ce que le type de véhicule que nous achetons a un impact significatif sur la lutte aux changements climatiques?

 

L’empreinte carbone

 

En comparant différents types de véhicules, il est possible de calculer l’empreinte carbone de chacun, en incluant l’ensemble du cycle de vie pour 300 000 km :

  1. Pickup = 110 tonnes CO2
  2. VUS = 75 tonnes CO2
  3. Petit VUS = 65 tonnes CO2
  4. Voiture = 55 tonnes CO2
  5. Voiture hybride = 45 tonnes CO2
  6. Hybride branchable = 30 tonnes CO2
  7. Voiture électrique = 20 tonnes CO2

 

Il est donc évident que les émissions de CO2 des camions légers est significativement élevé que les modèles de taille modeste. Les voitures hybrides branchables et électriques sont incontestablement gagnantes au Québec, avec des émissions de CO2 jusqu’à 5 fois inférieures. L’électricité fournie par Hydro-Québec est en totalité produite par hydroélectricité ou par des éoliennes, ainsi, son empreinte carbone est très faible.

 

Les coûts réels

 

En termes financiers, les économies en carburant sont également très importantes. Tout au long de sa vie, un pickup consommera en essence près de 60 000$ et un VUS 40 000$, tandis qu’il s’agit de mois de 30 000$ pour une voiture compacte ou un véhicule hybride et de 5 000$ en électricité pour une voiture électrique. Les coûts d’entretiens des voitures hybrides et électriques sont également plus faibles, puisqu’ils sont moins fréquents et le moteur électrique est composé de moins de pièces. Ainsi, vous économiserez temps et argent!

 

Conclusion

 

Ayez toujours le réflexe d’inclure tous les coûts reliés à l’achat et l’utilisation des voitures: prix d’achat, essence, électricité,  assurance, immatriculation, pneus, entretiens et réparation, financement, etc. Vous pourriez être surpris de voir quel est le coût réel des camions légers!

 

Ainsi, avant de finaliser l’achat de votre prochaine voiture, évaluez vos besoins réels, pensez à votre portefeuille… et au climat!

 

Vous avez aimé cette capsule? Partagez-la pour rejoindre plus de lecteurs!

 

Pour en savoir plus sur le coût réel d’utilisation et l’impact environnemental de votre prochain véhicule, c’est ici!

https://coutsdutilisation.caa.ca/fr/

Articles similaires

Aucun commentaire

Écrire un commentaire