Conseils de l'expert

Les 3R appliqués aux changements climatiques

 

Je ne sais pas si comme moi, vous entendez les règles d’or de la gestion des matières résiduelles depuis plusieurs années : le principe des 3R . Quand j’entends « 3R » (ou « 3RV » ), je vois tout de suite un bac de recyclage bleu dans ma tête, et vous?

 

Les 3R :

– Réduire

– Réemployer

– Recycler et Valoriser

 

La réalité, c’est que ces principes vieux de 30 ans peuvent être la clé de voûte pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre! En effet, en appliquant les 3R, vous pouvez facilement réduire considérablement votre empreinte climatique, tout en économisant! Selon le dernier inventaire québécois des émissions de GES, la consommation représente, grosso modo, 50% de nos émissions personnelles annuelles, ce qui inclut l’alimentation, l’informatique, les produits personnels, les vêtements, le transport commercial, etc.

 

Tout ce que nous consommons et achetons possède une empreinte climatique et est voué, un jour ou l’autre, à être rejeté sous forme de matière résiduelle. De plus, le CO2 est un de déchet atmosphérique résultant de notre consommation et activités, au même titre que les matières résiduelles : le CO2 est même le déchet le plus abondant de l’humanité, avec une masse annuelle 20 fois plus élevée que les déchets solides! Voilà pourquoi nous pourrions aussi parler du 3RV climatique ; c’est étroitement lié à la gestion des matières résiduelles!

 

 

Le 3RV climatique en pratique

 

Prenons par exemple le cas du remplacement de votre prochain cellulaire. Votre cellulaire actuel commence à avoir de l’âge et l’écran est craqué, vous aimeriez donc en avoir un nouveau plus performant. Après quelques démarches, le iPhone 12 Pro serait le modèle que vous aimeriez avoir comme remplacement pour votre ancien cellulaire.

 

Apple réalise systématiquement l’analyse de cycle de vie (ACV) de leurs produits. Une ACV, c’est en fait le calcul de l’impact environnemental d’un produit, de l’extraction des matières premières, à la production, jusqu’à la fin de vie. Selon Apple, l’impact climatique d’un iPhone 12 Pro est de 82 kgCO2 (2), pour une durée de vie moyenne de 2 à 3 ans (3), soit 33 kgCO2/an en moyenne. Voyons maintenant ce que le 3RV peut faire pour le climat!

 

Réduire 

 

La première question serait de se demander si vous avez réellement besoin d’un cellulaire. 99,9% des répondants diront probablement oui!

 

Par contre, au lieu d’opter pour un iPhone 12 Pro, vous pourriez opter pour un modèle plus petit comme le iPhone 12, 11 ou iPhone SE, ou autres modèles plus petits d’autres marques. Règle générale, plus un produit est gros et technologique, plus il requiert de matériaux et donc plus son impact environnemental est élevé. Ces modèles ont une empreinte carbone variant entre 57 et 70 kg CO2, soit une réduction de près de 30% des émissions de GES.

 

Réemployer

 

Vous pourriez, au lieu de vous attacher avec un nouveau contrat à votre fournisseur cellulaire, penser à réparer et réinitialiser votre cellulaire actuel. Pour une fraction du prix, vous pourriez prolonger la durée de quelques mois à années de votre cellulaire actuel. Vous pourriez également opter pour un cellulaire acheté usagé. En utilisant un cellulaire une année supplémentaire, vous économiserez un équivalent de 33 kgCO2!

 

 

Recycler et Valoriser

 

Votre cellulaire est franchement dépassé et irrécupérable? Pensez surtout à le recycler et à le déposer à un point de dépôt désigné pour les petits électroniques! Les cellulaires sont composés de nombreux matériaux très dispendieux, comme les terres rares, l’or et autres minéraux et métaux. En le recyclant convenablement, vous limiterez donc l’extraction de nouvelles matières premières ; votre cellulaire sera démonté et les matériaux seront réutilisés pour assembler de nouveaux appareils électroniques. Vous pourrez ainsi réduire votre impact carbone de 5 à 30 kg CO2, en moyenne.

 

 

En conclusion…

 

 

Appliquer la règle des 3R climatiques, c’est gagnant! Pour l’exemple du remplacement de votre prochain cellulaire, vous pourriez réduire considérablement vos émissions de GES en pensant à réduire ou à réemployer. Le même principe peut être appliqué pour l’achat d’un véhicule, d’une télévision, d’un meuble, de vêtements, etc.

 

Il est donc possible de constater que la règle des 3RV (ou même des 5R ou 7R) peut facilement être appliquée à la lutte aux changements climatiques et peut vous aider à guider vos achats du quotidien et ainsi réduire votre impact climatique de manière significative!

 

La règle d’or : avant de dépenser, il faut se questionner!

(en as-tu vraiment besoin… et est-ce vraiment la meilleure option?)

 

 

 

  1. https://fr.davidsuzuki.org/mode-de-vie/comprendre-les-bases-du-zero-dechet/
  2. https://www.apple.com/environment/pdf/products/iphone/iPhone_12_Pro_PER_Oct2020.pdf
  3. https://www.protegez-vous.ca/technologie/prolonger-vie-cellulaire#:~:text=De%2028%20mois%20en%20moyenne,firme%20de%20recherche%20IDC%20Canada.

 

Articles similaires

No Comments

Post A Comment