Conseils de l'expert

Le prix de l’essence à 2,00$/L, est-ce réellement si élevé?

Par Luc Baillargeon-Nadeau, Directeur DD

 

Avec la flambée des prix de l’essence à la pompe, les dépenses de carburant des familles québécoises ont explosé. Bien que le montant déboursé ait augmenté, il y a plusieurs considérations financières et technologiques à considérer avant de dire si l’essence est réellement plus chère. En effet, le prix au litre n’est seulement qu’une partie de l’équation : il faut aussi considérer la consommation du véhicule, l’inflation et l’évolution des salaires sur une période de temps prolongée.

 

Le prix affiché de l’essence et la consommation

 

Aujourd’hui, nous allons faire cet exercice financier sur une comparaison de 15 ans, soit entre 2007 et 2022. Le tableau suivant décrit l’évolution du prix de l’essence et de la consommation des véhicules (Honda Civic, Ford F-150).

Ainsi, il est possible d’observer que malgré que la consommation d’essence pour deux modèles de véhicules ait été considérablement réduite en 15 ans, le coût en essence a augmenté de 34% à 51% entre 2007 et 2022.

 

 

L’évolution des salaires

 

L’autre paramètre important à considérer pour faire une analyse comparative complète, c’est l’évolution des salaires minimums et moyens. En 15 ans, les salaires minimums et moyens au Québec ont fortement augmenté. Le tableau suivant décrit l’évolution de ces salaires entre 2007 et 2022.

 

 

Résultats

 

Si on compare l’évolution les coûts en essence pour les deux modèles de voitures visés et les salaires minimums et moyens, il est possible d’observer que l’augmentation des salaires est plus élevée que l’augmentation du coût réel de l’essence. Bien que l’augmentation subite du prix de l’essence ait un impact significatif sur la planification budgétaire des familles québécoises, la réalité est que le prix actuel est le reflet d’une évolution normale du coût de la vie et l’augmentation des salaires pour les 15 dernières années. Pour résumer, pour un véhicule équivalent:

 

Croissance des salaires  =  Croissance des dépenses en essence

 

 

 

Alors, pourquoi l’impact est si important sur le portefeuille?

 

Premièrement, l’évolution du salaire n’a pas été égale d’un domaine à l’autre. Certaines personnes ont donc vu leur salaire fortement augmenter, tandis que d’autre beaucoup moins. De plus, l’écart salarial entre les sexes est encore un enjeu à régler, même en 2022.

 

Outre cela et en considérant le salaire minimum ou moyen, le problème, c’est qu’une majorité de Québécois ont changé leur petit véhicule en 2007 pour un VUS de plus grande taille, ou même un Pickup. En 2022, plus du 2/3 des véhicules vendus étaient des VUS et le poids moyen du parc automobile a fortement augmenté depuis 2007. Ainsi, les améliorations technologiques qui ont permis la baisse de la consommation d’essence ont été presque exclusivement utilisés à augmenter la taille des véhicules et notre niveau de confort.

 

La personne qui a opté pour un véhicule plus gros a augmenté sa consommation d’essence, ce qui a un impact décuplé chaque fois que le prix de l’essence augmente!

 

À l’inverse, pour quelqu’un qui a profité des optimisations technologies des 15 dernières années en optant pour un véhicule hybride de même taille (ex: Toyota Prius), ses dépenses en carburant par rapport à son salaire ont fortement réduites. C’est encore mieux avec un véhicule électrique, bien sûr!

 

Bref, pensez-y a deux fois quand vous entendez les gens crier au loup face au prix de l’essence, ou des taxes sur l’essence ; bien que la hausse soit très rapide actuellement, cela reste dans les barèmes d’une évolution normale du marché.

 

Le réel problème réside donc dans la hausse constante de notre niveau de consommation individuel. Face à la lutte aux changements climatiques, notre dépendance et consommation d’essence aurait dû être réduite dans les 15 dernières années, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Ainsi, les consommateurs qui n’ont pas (ou n’ont réellement pas pu) préparer leur transition énergétique et réduire leur niveau de consommation d’essence paie un fort prix sur leurs choix de consommation actuellement.

Articles similaires

No Comments

Post A Comment